En coulisse avec… Maxence Martin et Emeline Rochefeuille

Petite entrevue à la suite de cette belle démo à l’occasion de leur passage à Nantes le 13 avril dernier

S.W: Racontez-nous votre rencontre…
Emeline: Je faisais mes études à Montpellier et je cherchais un endroit où danser… C’est là que j’ai découvert le West Coast Swing et… Maxence. J’ai flashé sur le West Coast et sur Maxence! D’ailleurs pour l’anecdote, je ne savais pas du tout qui c’était!
Maxence: Mais elle m’a fait cavaler… car moi aussi je l’avais repérée. J’ai mis 6 mois à la conquérir!!

S.W: Emeline, où en es-tu dans tes études? Quels sont tes projets?
Emeline: J’ai fini mes études… de sciences po. Je travaille maintenant à Paris.
Maxence: Oui elle travaille à Paris ce qui nous a permis de nous stabiliser dans un endroit. On a notre appartement… Mais on aimerait partir quelques années aux USA. Ca va dépendre de l’évolution du poste d’Emeline, on y verra plus clair d’ici quelques mois.

S.W: On croise les doigts pour vous!
Maxence, comment récupères-tu de ton genoux?

Maxence: Ca va beaucoup mieux merci. Même si aujourd’hui ça reste encore un peu fragile. J’ai subi trois opérations et ça restera toujours sensible. Du coup je compense avec l’autre jambe. Je sais que je ne devrais pas tant forcer mais je ne suis pas raisonnable, c’est mon tempérament, il me faut ma dose de sport et de WCS! C’est très important pour moi…

S.W: Avez-vous envie de faire une routine ensemble?
Emeline: Non, il a déjà sa partenaire!
Maxence: Oui je travaille avec Virginie Grondin, j’essaye de descendre à Lyon une fois par semaine pour travailler avec elle. Elle a énormément de talent. Notre première routine avec Virginie était un coup d’essai mais là on va y aller plus fort!
Pour moi la routine est une autre dimension car je n’ai pas l’habitude de chorégraphier mes mouvements même si je suis très perfectionniste. C’est un exercice auquel je ne me suis pas beaucoup prêté et ça reste nouveau pour moi. Je suis plus à l’aise en Jack ‘n Jill où il y a plus de place à l’improvisation, où ma danse joue et varie en fonction de la partenaire, comme pour les arts martiaux je me sers beaucoup du poids de l’autre. Ce qui est moins le cas en routine car tout est plus calculé.

S.W: Organisateurs du Westie On The Promenade, comment se passent les préparatifs?
Maxence: Bien, très bien même. C’est un événement qui demande beaucoup d’investissement de soi mais on est une bonne équipe à s’en occuper et c’est vraiment un plaisir. Emeline m’aide aussi beaucoup.
La fréquentation est d’année en année plus importante donc cette année nous avons agrandi l’espace de danse. C’est un peu plus difficile d’attirer les gens dans ce genre d’événement car il n’y a pas de compétition, le but essentiel reste de s’amuser, de s’éclater,… On est très content car ça fonctionne.
Si j’avais pu j’aurais appelé ça « Club Med Swing » parce que c’est vraiment ça, des vacances sans prise de tête avec plein d’animations! D’ailleurs si cet événement devait être jumelé à un autre, comme on le fait pour les villes, ça serait avec le West Duck Swing! Avec Nicolas (Bourgeais) on a des idées plus folles les unes que les autres… Récemment on est parti dans un délire « fête foraine » mais bon tout n’est pas faisable pour l’instant…!!
Emeline: Effectivement!…
Maxence: En tout cas on veut privilégier la danse sociale et les professeurs sont aussi des danseurs qui n’hésitent pas à occuper la piste tous les soirs et avec tout le monde! On s’entend tous très bien et on a le même état d’esprit. J’aurais aussi aimé faire venir d’autres potes, comme Michael (Kielbasa) ou Ben (Morris).

(voir teaser plus bas)

S.W: Vous venez à Nantes depuis quelques années, comment percevez-vous le public nantais et son évolution dans le WCS?
Emeline: Oui ça fait maintenant 4 ans que l’on vient… enfin 3 ans pour moi et 4 ans pour Maxence.
C’est toujours un régal de venir à Nantes, on est toujours accueilli comme des rois. Et puis on retrouve les mêmes personnes tous les ans et on les vois progresser, c’est super.
Maxence: Oui c’est vrai, j’aime l’ambiance famille que l’on retrouve ici et puis ce que j’aime le plus comme d’habitude et c’est le cas partout, c’est la danse sociale avec tout le monde… C’est aussi beaucoup pour ça que je danse!

S.W: Pour terminer, quels sont vos morceaux du moment?
Emeline: J’écoute en ce moment des musiques que l’on entendait il y a un moment déjà, du style Dr. DRE, … Je n’ai pas de morceau en particulier à vous donner, j’aime beaucoup de styles différents mais surtout quand ça groove.
Maxence: Je n’ai pas non plus de morceaux en tête, j’aime aussi tous les styles mais j’ai tendance à aimer danser sur des choses plus lentes, un peu lyriques…

S.W: Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps, quel bel orateur tu fais Maxence!!
Maxence: Je pourrais parler du West Coast Swing toute la nuit…

S.W: Merci beaucoup de nous faire partager votre passion, on vous laisse retourner sur la piste!