SWOB report – Day seven

Une journée de plus au SWOB, avec encore moins de sommeil au compteur… Ce qui n’empêche pas les cours d’être toujours remplis dès 13h, et la soirée de se terminer à 5h…
Certes pas d’after hier, les swobers ont préféré se ménager pour profiter au mieux de la dernière journée, mais toujours le même ingrédient incontournable d’une journée swobienne: la bonne humeur 🙂
Les shows des cours approchent et prennent forme. Samedi sera le moment de découvrir les raggajameuses d’Agnès en talons, les lala lady de Marie, les wackin hip-hopeurs de Fanny, mais aussi les improvisations des professeurs. 
La soirée d’hier était aussi le moment de sortir le grand jeu, fashion night oblige. Robes, talons, paillettes, dentelle, costumes, certains ont joué le jeu et pour une fois, les westcoasteuses étaient aussi apprêtées que les salseras!
Chaleur, frayeurs, courbatures, quelques mots pour conclure le billet de ce jour. A demain les swobers pour le dernier article du SWOB!

  • DELPHINE ASSELINEAU, PROFESSEURE WEST COAST SWING

Depuis quand viens-tu au SWOB?
C’est ma 4ème année.
Selon toi quelle est la formule idéale pour profiter au maximum du SWOB?
La all-inclusive! En fait il faut y aller toute la semaine, prendre le camping qui est associé au SWOB, parce que ça se vit vraiment, c’est pas un mythe. Il faut être dans le même camping, faire les cours, les soirées, les before, les during, les after. En fait il y a beaucoup de rencontres qui se font , on se dit toujours « à toute » donc en fait on se rencontre tout le temps. Au camping on se voit tout le temps, c’est vraiment les vacances de la danse, c’est une colo de danse, et une façon de vivre où tout le monde est cool, tout le monde est sympa . Ca se voit vraiment que c’est des vacances et je pense qu’il faudrait être là la semaine.
J’y suis allée l’année dernière sur un weekend seulement et c’est pas pareil… On a du mal à rentrer dans cette bulle. On est tous dans une bulle qui est hyper agréable et sur une soirée ou deux on arrive pas à se mettre dedans tout de suite. Les premiers jours on apprend à se connaître…
Il y a aussi le fait qu’on se déplace beaucoup en vélo, le soir on voit une super vue de l’ile de Ré, c’est génial. A chaque fois qu’on sort des cours et qu’on rentre en vélo, on regarde sur notre droite et je trouve ça trop beau. Ce pont, ces lumières… Les vélos c’est une super idée, on profite mieux du cadre de vie. Une fois qu’on s’est mis dans notre bulle, à partir du lundi on est tous ensembles, on est tous joyeux, on kiffe la vie et c’est bon la vie, c’est bon ça, le label CBC de Chilou!

  • LES HASHTAGS DU SWOB

Le SWOB touche bientôt à sa fin, l’occasion de découvrir les expressions de l’édition 2017 et de faire un rappel des anciennes… Vous serez prêts à partager vos souvenirs avec les hashtags officiels du SWOB, ou a facilement retrouver ceux des autres!

#swob #swobyourlife #tespasprêt #cbc #cpqbc #laviequoi #çajoue #çajouebien #swobdiary #tropdamour#DALS #danseaveclesswobers #swobintheair #dormircesttricher #swobiswoba #goodvibesonly #ilederé #rivedouxplage

Pour ceux qui se posaient la question…
CPQBC: C’est Plus Que Bon Ca

  • L’INTERVIEW INVERSEE, TI PUNCH POSE SES QUESTIONS A ALEX BLOGEUSE DU SWOB

Salut Alex, merci pour cette interview surprise… tu nous régales avec tes articles depuis le début de la semaine, comment est née cette idée du Swoblog?
Je n’avais pas pensé au nom Swoblog mais c’est une super idée! Je retiens, pour l’année prochaine peut-être… En fait je gère avec un autre danseur à Nantes une association qui a pour but de développer le West coast swing dans la région, en renseignant les endroits où on peut apprendre et danser, un agenda complet, mais aussi en organisant quelques soirées en plus des quais l’été. Sur notre site www.simplywest.fr, il y a une rubrique blog qu’on alimente en interviews lorsque des profs viennent en stage à Nantes. Depuis l’année dernière, le SWOB s’est associé à Simply West. On a notamment organisé une soirée spéciale où Achile est venu ambiancer les Nantais. C’est important pour nous de créer une certaine émulation dans la région, car c’est plus difficile ici de faire grandir la communauté, en comparaison à Lyon ou Paris par exemple. Nantes est un peu le centre de tout ça, enfin je crois… et s’y réunissent les Rennais, Angevins, Rochelais, etc… Bref, tout ça pour dire qu’au travers de ce que je fais déjà pour mon asso, j’ai proposé à Achile d’étendre le concept au SWOB en écrivant un article par jour. Aussi pour continuer à faire connaître le SWOB, parce qu’un évènement a toujours besoin de com. Pour moi c’est un vrai plaisir de faire ça, peut-être un ancien rêve de journalisme même si je n’ai aucune expérience dans ce domaine… et Achile a enrichi ce projet en proposant d’imprimer un journal papier pour les gens sur place. Encore une bonne idée, même si elle demande pas mal de travail.
En tout cas tes articles sont appréciés et suivis par pas mal de monde. Dis moi, quelles a été le moment le plus inattendu pour toi cette semaine ?
Merci, j’espère effectivement que les gens ont eu le temps de lire le journal. Sinon, ils peuvent prendre le temps de revivre tout ça en ligne, avec les vidéos en bonus.
Le moment le plus inattendu… Peut-être quand j’ai par erreur effacé la vidéo que je venais de monter d’une des meilleures journées du SWOB… ! Non mais c’est difficile de choisir un moment, je ne m’attendais pas à autant de choses ici: Des rencontres aussi sympas, savoir encore plus ou moins danser la salsa, certains couchers de soleil… et sûrement d’autres moments qui me reviendront à l’esprit une fois reposée… En gros, j’étais pas prête 🙂
Le Swob est un évènement intense aussi bien pendant les cours, soirée qu’en dehors. Peux-tu nous décrire ton expérience swobienne en 8 verbes stp?
Danser bien sûr, rencontrer, découvrir, partager, se challenger, rire, pédaler, et briefer… J’aurais bien rajouté apprendre mais je n’ai pas eu le temps de faire beaucoup de cours.
Merci Alex pour ton temps, on se retrouve à l’apéro? Jiveli
Ti punch, tu gères en journaliste! Et effectivement comme on dit chez moi en Serbie « Ziveli ». Je crois que tu offres l’apéro à tout le monde au bungalow numéro 5 non?

, , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire