SWOB report – day one

La première journée de cette 6ème édition du SWOB a démarré tranquillement dans une ambiance décontractée, danseurs et badauds se mélangeant sur l’esplanade de Rivedoux , dégustant vin, huîtres et moules frites dès le milieu d’après-midi, alternant avec les initiations zumba, line dance et shim sham.
Au coucher du soleil, West Coast Swing et Salsa ont ouvert le show pour une présentation efficace des deux danses principales qui font le SWOB, suivis d’un shim-sham collectif mené par les Massart, puis d’un YMCA très technique… (voir vidéo plus bas). L’air se rafraîchissant, il fallait danser pour se réchauffer ! Ou bien manger une crêpe, boire une bière… Chacun sa technique.

C’est quelques heures plus tard que la soirée a migré vers l’intérieur, au chaud et sur le parquet que tout danseur affectionne ! Latines ou West Coast, les danseurs se sont découverts, rencontrés ou retrouvés, prêts à partager un SWOB de folie…
Une semaine festive qui s’annonce bien !
Ce dimanche, les cours commencent .West Coast Swing, Bachata, Lady styling, Salsa cubaine et portoricaine, Hip-hop, Challenge, et d’autres cours aux noms bien énigmatiques : Atelier F’heels, ti-punch challenge… Il va falloir surveiller ça de près !

Nous avons également pu échanger quelques mots avec Mickael Giachetto, le partenaire TOYOTA:
Simply West: Depuis quand êtes-vous partenaire du SWOB ?
M.G: C’est tellement une évidence pour nous que j’en ai oublié le timing, mais ça doit faire 5 ans.

S.W: Pourquoi le SWOB ?
M.G: D’abord pour une belle rencontre, en rencontrant Achile, vous connaissez cette belle personne et ce qu’elle peut représenter. Ca se fait toujours par les belles aventures humaines. On est accompagnés tout au long de l’année, Achile vient à la concession, il vient même à la fête de Noël, je ne peux pas tout vous raconter mais en tout cas on est très proches ! Quand on voit l’homme on a envie de voir ce qu’il développe, et là on voit que de l’amour autour de ça. Puis il y a la découverte de la musique, de la danse, je pense que c’est ce qu’aime l’être humain, cet aspect festif. Plein d’autres bonnes raisons que j’oublie, mais essentiellement donc cette belle aventure humaine et cette ambiance qu’on reconnaît encore ce soir.

S.W: Justement, la danse vous la pratiquez ?
M.G: Malheureusement, tous les ans je me dis que je vais progresser, je dois venir mais le planning est un peu difficile. En tout cas je me régale des yeux et je tente en aparté de faire quelques pas. L’année prochaine peut-être.

S.W: En parlant de l’année prochaine, comment voyez-vous ce partenariat évoluer dans le futur ?
M.G: Ce partenariat est ressenti par moi-même, la concession et la marque comme une évidence aujourd’hui. On a vu que ce soir le SWOB était dans le grand public, à l’extérieur et on a plein de bonnes idées. On va le développer et il faut qu’on s’approche aussi de l’automobile, on voit des personnes qui sont en vacances, qui sont arrivées en voiture, donc on va réflechir à comment on peut arriver sur du bien être, comment à travers ces musiques et ces danses on puisse aussi transférer les valeurs de notre marque. Notre gamme est hybride, c’est un respect de l’environnement, un style de conduite bien particulier, on entend bien la musique car nos voitures sont très silencieuses ! C’est un mode de vie aussi, le respect des autres, le respect de l’environnement et des automobilistes en globalité. C’est ces valeurs là qu’on souhaite, l’échange, puisque nous sommes des commerçants et on est passionnés des autres.
Tout ça est une évidence pour l’année prochaine, il y a quelques surprises mais on va les préparer, vous serez là ?
Oui nous serons là ! Laissons un peu de secret pour l’instant alors..
On ne peut pas tout dire, la semaine démarre…

 

A demain pour un nouveau report!

, , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire